Un espace vert en ville

Les jardins familiaux de Trembley

A propos

Nous contacter

Lorsque vous entre­rez dans l’enceinte des jar­dins fami­liaux, vous trou­ve­rez tou­jours un jar­di­nier pour vous accueillir !

Sinon, envoyez un email à Giovanni Sframelli : jardins.trembley@gmail.com

Histoire (texte tiré du site de la Fédéra­tion Gene­voise des Jardins Fami­liaux)

Il était une fois « des mor­dus » du jar­di­nage, habi­tants de la région actuelle Servette-Grand-Pré, qui eurent l’idée de fon­der un grou­pe­ment dans leur sec­teur. A cette époque (guerre 1939–1945), cette ini­tia­tive a été par­ti­cu­liè­re­ment bien accueillie, ceci d’autant plus que le plan WAHLEN favo­ri­sait la culture, sur­tout celle des pommes de terre.

C’est ainsi que nos pro­mo­teurs (nom moderne pour l’époque) armés de piquets et d’un mètre ont des­siné dans la cam­pagne Trem­bley l’état actuel des lieux, per­met­tant à vingt familles de béné­fi­cier d’un coin de terre.

L’assemblée consti­tu­tive s’est tenue le 8 avril 1941 au café Ferrera. En ce temps-là, le grou­pe­ment se trou­vait en pleine cam­pagne entre le quar­tier des Cro­pettes et le Petit-Saconnex.

Aujourd’hui, il est pri­son­nier de la civi­li­sa­tion moderne mais résiste à l’invasion du béton. Trem­bley vivra ces cin­quante der­nières années sans trop de pro­blème. Par­fois une grande peur : un départ immi­nent est annoncé, mais la téna­cité et la volonté de bien faire de tous les membres; l’amour de la terre, reportent sans cesse l’échéance que nous espé­rons encore bien lointaine.

Avec les années, des amé­lio­ra­tions ont été appor­tées. La Ville de Genève, pro­prié­taire du ter­rain, a rem­placé la clô­ture et le réseau d’eau défec­tueux. Les vieux caba­nons à outils ont laissé la place aux petits chalets.

Désor­mais, TREMBLEY est en route pour son fau­teuil de cen­te­naire, plus jeune et plus beau que jamais.

Le site de Fédéra­tion Gene­voise des Jardins Fami­liaux : www.fgjf.ch